Deux techniques de « camouflage » pour cacher la repousse !

Deux techniques de « camouflage » pour cacher la repousse !
3.8 (76%) 5 votes

La repousse qui apparait très nettement au bout de 2 semaines peut rapidement devenir extrêmement agaçante, surtout si vous avez une soirée de dernière minute et pas le temps de refaire toute votre manucure semi permanente !
La raison voudrait qu’on retire le vernis SP (oui c’est toujours mieux d’anticiper) mais bon, pour telle ou telle raison, vous n’avez pas le temps alors : On improvise. Pas de panique à chaque problème : Des solutions…
C’est là que votre vernis classique peut vous sauver la vie.. Ressortez votre vieille collection de VAO traditionnels et faites le point : Avez vous la même couleur que votre VAO SP où va t’il falloir improviser ?

Si vous trouvez la même couleur : Complétez !

C’est simple, il vous suffit de recouvrir la partie de l’ongle qui a repoussé avec votre vernis classique et hop le tour est joué ! Vous pourriez aussi décider de recouvrir vos ongles en entier mais si vous manquez de temps je vous le déconseille, plus il y aura de vernis plus vos ongles seront longs à sécher.

Si vous n’avez pas la même teinte : Dissimulez !

Il y a toujours une solution pour camoufler la repousse, par exemple le choix d’une couleur complémentaire, mais ça risque de ne pas être très joli… Dans ce cas il est peut préférable de prendre un peu plus de temps (en pose et en séchage) et de recouvrir l’intégralité de l’ongle… Choisissez si possible un vernis d’une couleur plus foncée que celle déjà posée afin que le camouflage soit le plus optimale possible… Je sais, certaines qualifieront cette technique de cache misère mais pourtant, cette astuce a déjà fait ses preuves…

Si c’est un carnage : Capitulez…

Si finalement après tous ces efforts le résultat ne vous satisfait pas, que vous avez 15 minutes devant vous, il ne vous reste plus qu’à mettre vos ongles sous papillotes d’acétone, retirez tout le vernis, poursuivez avec un soin nourrissant et partez rejoindre vos amis en soirées, vous êtes déjà en retard… 😉

Et vous ? Jusqu’à combien de temps supportez la démarcation de votre repousse ? Qu’avez-vous trouvé comme solution à la repousse de votre ongle ? Avez vous choisi l’option camouflage de la démarcation, ou préférez-vous simplement tout enlever ?

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le ! 😉

Réagissez et donnez votre avis sur le sujet :

3 réactions et avis sur : Deux techniques de « camouflage » pour cacher la repousse !

  1. Modie
    4 avril 2015 à 7 h 45 min (2 années en arrière)

    Si je n’ai pas le temps je recouvre mais si j’ai le temps, j’enlève… Dans le premier cas attention à choisir un vernis classique bien opaque pour éviter qu’après séchage sa transparence ne révèle la démarcation… De plus si les couches de semi-permanent étaient trop épaisses, la démarcation se matérialisera par une petite bosse, plus ou moins visible… Personne ne le verra à moins d’y porter vraiment attention, mais moi je le sais et quand je frolle avec mon doigt ça m’agace…

    Répondre
  2. caro bélanger ongles
    15 octobre 2015 à 20 h 05 min (2 années en arrière)

    moi quand je fais mon remplissage de semi-permanent, je sable le dessus, je recouircit le bout, ensuite je met un gel de modelage partout sur l’ongle ( le gel de modelage peut être appliqué plus épais et il durcit pour donner de la solidité ) et j’en met un peu plus épais a l’endroit de ma repouse ensuite je lisse le tout pour égaliser et je polymérise sous ma lampe, puis je remet ma couleur et ma finition et ça tient encore 5 semaines de plus!!!! l’inconvénient est qu’en appliquant un remplissage au lieu de tout enlever , l’ongle devient un peu plus épais et au final on sauve presque juste le temps qu’on aurais pris pour les enlever et pour faire la prep. d’autant plus qu’ils sont encore plus long a enlever avec un remplissage par dessus. Par contre ça évite de tout recommencer du début et pour la santé de l’ongle naturel, ça réduit le sablage de l’ongle naturel et ça évite les trempages trop souvent a l’acétone. Sans oublier qu’il faut toujours réhydrater, traiter et polir nos ongles après le retrait d’un semi permanent ou d’une pose d’ongles pour éviter d’abimer nos ongles

    Répondre
    • juliette
      16 octobre 2015 à 9 h 03 min (2 années en arrière)

      Merci Caro d’avoir partager avec nous ces astuces de remplissage !
      Et comme tu le dis il est primordial d’entretenir la santé de nos ongles, et les laisser respirer !